Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Pathé et Vendôme remportent des prix avec « Cuda » ; Au revoir M. Haveman pour voyager

Le premier groupe français Pathé n’a pas encore fini de remporter les lauriers de la critique avec le film Coda de Sian Heder, qui vient de remporter le Spotlight Award de la Hollywood Critics Association, ainsi que le Hamilton Behind The Camera Award pour l’équipe de réalisation du film.

Produit par Philippe Rousselet et le groupe Vendôme de Pathé dans le cadre de leur partenariat de production, « Coda » a remporté deux nominations aux Hollywood Music in Media Awards – une pour la chanson exceptionnelle, le film indépendant pour « Au-delà du rivage » et une autre pour la performance musicale exceptionnelle. pour une chanson, pour la performance à l’écran d’Emilia Jones de « Both Sides Now » de Joni Mitchell.

Un remake de la version anglaise du succès du box-office français de 2014 « La Famille Bélier », mettant en vedette la star oscarisée Marley Matlin et Jones. Pathé a vendu le film à Apple après avoir reçu quatre prix à Sundance.

Le film suit Robbie, 16 ans, le seul membre parlant d’une famille sourde, qui se trouve tiraillée entre la poursuite de son amour de la musique et la dépendance de sa famille à son égard comme principale relation avec le monde extérieur.

Par ailleurs, « Farewell Mr Haffmann » de Fred Caffey, autre film très médiatisé produit par le Groupe Vendôme et Pathé, a remporté deux prix au Festival de Sarlat, dont un Prix du public et celui de la Meilleure interprétation féminine pour Sarah Giraudoux.

« Adieu Monsieur Haffmann » suit l’histoire de François Mercier, un homme ordinaire dont le seul but est de fonder une famille avec Blanche, la femme qu’il aime. François travaille pour M. Havemann, un talentueux joaillier juif. Sous l’occupation allemande, employeur et employé sont contraints de conclure un accord qui, au cours des prochains mois, va bouleverser le sort de nos trois héros.

READ  Felix court pour l'histoire et les Américains aspirent à plus d'or en basket-ball | Des sports

L’un des films français les plus ambitieux tournés pendant la pandémie, le film d’époque a déjà été vendu par Pathé International en Italie (Eagle), en Amérique latine (Cine Video Y TV), au Canada (AZ Movies), en Australie et en Nouvelle-Zélande (The Palace ), Israël ( LEV), Belgique (alternative), Pays-Bas (divertissement uniquement), Grèce et Chypre (lumières) et Portugal (extérieur). Pathé sortira le film en France le 12 janvier.

Pathé a posé un premier regard sur le co-développement et le financement de films de langue anglaise de Vendôme Pictures, comme « Coda » et une collaboration de longue durée et non exclusive sur une liste de films de langue française. Outre le film Adieu M. Haffmann, Pathé et Vendôme ont produit ensemble trois autres films français au cours des cinq dernières années, « Promise at Dawn », « Petit Pays » et « Le Prince perdu ». Les deux sociétés développent actuellement d’autres projets ensemble.