Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Pour Léa Seydoux, la « fierté » de Macron à l’égard de Gérard Depardieu est « folle ».

Pour Léa Seydoux, la « fierté » de Macron à l’égard de Gérard Depardieu est « folle ».

L’actrice de James Bond Léa Seydoux estime que la déclaration du président français Emmanuel Macron en faveur de Gérard Depardieu donne « une très mauvaise image de la France ».

Depardieu fera face à un procès pénal plus tard cette année pour avoir agressé sexuellement deux femmes dans un film de 2021. L’acteur de 75 ans a nié ces allégations.

Lorsque la nouvelle a été annoncée pour la première fois, le président Macron a déclaré que son pays était « fier » de l’acteur vénéré. Plus récemment, le Premier ministre français a déclaré qu’il attendait une enquête avant de porter un jugement plus approfondi sur la star.

Dans une interview du week-end Le temps de Londres, Seydoux a critiqué la déclaration de Macron :

« Très étrange. C’était fou. Cela donne une très mauvaise image de notre pays. Pourquoi dire ça ? C’était vraiment quelque chose. Il a dit fou, le président. Fou. »

La déclaration de Macron fait écho à la perception mondiale selon laquelle la France est une exception en matière d’accueil du mouvement #MeToo. Plus tôt ce mois-ci, un groupe d’actrices, dont l’actrice oscarisée Juliette Binoche, ont signé une lettre publique affirmant que le pays était « loin derrière » dans la résolution de ce problème.

Seydoux a dit Les temps Elle est encouragée par la détermination de la jeune génération : « La jeune génération est très active. Je vois mes nièces et elles savent mieux. C’est super fort, pas seulement au cinéma. Les générations plus âgées ne sont pas vraiment intéressées, mais il y a un changement. Une mesure a été prise. »

READ  Kari Lake a commencé sa campagne au Sénat de l'Arizona après une courte défaite au poste de gouverneur

Seydoux a expliqué comment la franchise James Bond a évolué, alors que sa propre carrière l’a vue jouer dans des superproductions hollywoodiennes aux côtés de films indépendants français. Elle est apparue dans deux films aux côtés de Daniel Craig dans le rôle de Madeleine Swann, spectre Et Pas le temps de mourir.

Il a déclaré : « Cela aurait été bizarre de créer des liens avec un gars si misogyne de nos jours. Cela doit refléter la société dans laquelle nous vivons.