Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Près d’un tiers des marques françaises d’eau en bouteille utilisent des méthodes de purification restreintes

Près d’un tiers des marques françaises d’eau en bouteille utilisent des méthodes de purification restreintes

En France, une marque d'eau minérale sur trois subit un traitement de purification appliqué uniquement à l'eau du robinet, rapportent mardi les médias citant une enquête gouvernementale.

Publié sur :

1 minute

Expressions de Quotidien Le Monde Et la chaîne Radio France suit le soutien de Nestlé, qui a purifié l'eau avec de la lumière UV et des filtres à charbon actif, y compris ses marques phares Perrier et Vittel.

Un rapport de juillet 2022 de l'IGAS révèle que « 30 % des marques ne subissent pas de traitement » conformément à la réglementation française sur les eaux minérales, ont écrit les médias.

Ils ont ajouté que le rapport « sous-estime clairement le phénomène de 30 pour cent ».

La loi française interdit la stérilisation de l'eau minérale sur la base d'une directive européenne, qui doit être d'une qualité naturellement élevée avant la mise en bouteille.

En savoir plusEau potable contaminée en France : les pesticides, les nouveaux produits chimiques « éternels » ?

L'IGAS n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires de l'AFP, tandis qu'une source gouvernementale a indiqué que le rapport contenait « des données couvertes par le secret commercial ».

« Aucun risque sanitaire lié à la qualité de l'eau en bouteille n'a été identifié jusqu'à présent », a ajouté la source.

Mais selon une partie du rapport de l'IGAS, « il n'est peut-être pas prudent de conclure que les risques sanitaires, notamment microbiologiques, sont totalement maîtrisés ». Cité par France Radio.

Une source gouvernementale a indiqué que l'enquête IGAS avait été lancée en 2021 après que Nestlé ait déclaré aux autorités avoir recours à des traitements illégaux.

READ  Prévision de la zone DC : Encore quelques jours de chaleur typique en juillet, puis une vague de chaleur majeure est possible

Le Monde et Radio France ont rapporté qu'un lanceur d'alerte qui travaillait pour la société française Sources Alma, qui produit des marques nationales populaires, dont Crystalline, avait fait part en 2020 aux enquêteurs antifraude de « pratiques suspectes ».

Les procureurs ont ouvert une enquête sur Alma, ont rapporté les deux médias, tandis qu'une source gouvernementale a confirmé à l'AFP qu'il y avait une enquête distincte sur Nestlé.

Alma n'a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires de l'AFP.

(AFP)