Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Rocket Lab perd deux satellites mais vise toujours à récupérer un missile

Un missile Rocket Lab Electron attend le décollage en Nouvelle-Zélande.

Laboratoire de fusée

La Nouvelle-Zélande et les États-Unis sont des startups dans l’espace Laboratoire de fusée Il a perdu une paire de satellites alors que le deuxième étage de l’un de ses missiles électroniques n’a pas réussi à atteindre l’orbite samedi.

Après le décollage réussi de l’installation de lancement de la société en Nouvelle-Zélande, une erreur s’est produite après la séparation du premier étage de propulseur du deuxième étage plus petit transportant deux satellites BlackSky Earth Imaging. Un flux en direct de l’étape 2 a montré qu’après sa séparation, on dirait qu’elle est entrée dans une trébuchement incontrôlée.

Les commentateurs de la diffusion en direct de la société ont rapporté que la télémétrie de la phase 2 avait été perdue et qu’un fil Rocket Lab sur Twitter a confirmé que la mission avait échoué.

“Il y a eu un problème lors du lancement aujourd’hui qui a conduit à la perte de la mission”, a écrit la société sur Twitter. “Nous regrettons profondément que nos clients aient lancé BlackSky et Spaceflight. Le problème est survenu peu de temps après la deuxième étape d’allumage.”

La société a mis en lumière un autre volet de la mission, qui sera sa deuxième tentative de Restauration de la première phase de l’électron. Rocket Lab rapporte que le propulseur a réussi une pulvérisation assistée par parachute dans l’océan Pacifique et qu’un navire spécialement modifié est en route pour tenter de le récupérer.

Il s’agit du troisième échec sur 20 lancements de Rocket Lab et de la deuxième perte de mission l’année dernière.

“Lors de l’un de nos jours les plus difficiles, notre équipe a travaillé de manière professionnelle et a travaillé rapidement pour s’assurer que l’anomalie était gérée en toute sécurité.” Peter Beck, PDG de Rocket Lab Il a dit dans un communiqué. «Notre équipe est flexible et notre priorité absolue reste un retour sûr et fiable du parcours de nos clients. Nous en tirerons des leçons et nous reviendrons sur la plate-forme.»

Poursuivre Calendrier spatial 2021 pour CNET Pour suivre les dernières nouvelles spatiales cette année. Vous pouvez même l’ajouter à votre agenda Google.

READ  Match d'aujourd'hui, Euro 2020 : Espagne vs Croatie en direct, à partir de 21h30