Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

RUPTURE: la France dévoile les finalistes de l’appel d’offres éolien offshore en Normandie

Les six entreprises et le consortium progressent dans l’appel d’offres de la France.

En janvier, la Commission de Régulation de l’Nergi (CRE) a ouvert un dialogue compétitif pour sélectionner le promoteur d’un parc éolien marin de la presqu’île de Cotten.

Applications Les six entreprises sélectionnées et le consortium sont une coentreprise entre EPF Renovable et la société de projet de Maple Power Aliens n Mermanch Normandy, Enbridge et CBPIP; Ebertola Renovables France; பெருங்கடல் காற்று; Coquille; Un consortium formé par les groupes Total et RWE; Et un consortium de Waterfall, WPD et Bank des Territories.

Les candidats élus entameront désormais un processus de dialogue compétitif avec les organisations étatiques. Le but de ce dialogue est de réduire les coûts pendant le projet et de protéger leur mise en œuvre.

Le poste du lauréat dans le quatrième appel d’offres français pour l’éolien offshore est prévu pour 2022 et le lancement du parc éolien est prévu en 2028.

Je salue l’ouverture du dialogue compétitif pour ce quatrième appel d’offres, et l’intérêt qu’il suscite souligne le potentiel économique de ce secteur. Les conditions de vent et le littoral normand sont très favorables à l’éolien offshore, ce qui permet d’installer des éoliennes de forte puissance dans des conditions économiques compétitives. Mentionné Barbara Bambili, Ministre français du changement climatique.

La zone sélectionnée pour le développement du huitième parc éolien français est située à 32 kilomètres au large des côtes normandes.

Le parc éolien aura une capacité de 900 MW à 1 050 MW.

France Est en cours D’ici 2028, 8,75 GW de capacité d’eau de mer seront mis en adjudication.

READ  Donald Trump envisage de poursuivre en justice pour garder secrets les dossiers de la Maison Blanche sur l'attaque du Capitole

Il y a déjà sept projets éoliens de mer dans le pays Appel d’offres de 600 MW à Dunkerque Tenue en 2019 et six projets Approuvé Précédent. Quatre projets éoliens flottants de démonstration sont également en cours de développement.

Au total, d’ici la fin de 2028, la France disposera d’une capacité éolienne maritime à fond fixe et flottante d’environ 12,4 gigawatts.