Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Séisme au Pakistan : au moins 15 morts après un séisme de magnitude 5,9 dans la province du Baloutchistan

L’Autorité pakistanaise de gestion des catastrophes a réduit le nombre de morts de 20 morts et plus de 300 blessés.

Le séisme a frappé près du district montagneux reculé de Harnai, dans la province du Baloutchistan, vers 3 heures du matin, heure locale, selon l’agence. USGS (USGS).

L’USGS a initialement mesuré la force du séisme à 5,7, mais elle a révisé à 5,9 après quelques heures. Il a également ajusté la profondeur de 20,8 kilomètres (12,9 milles) à 9 kilomètres (5,6 milles).

Le séisme a causé des pannes de courant et des dommages à Harnai, selon le résident Zafar Khan Tarin. La région se compose de nombreux villages dispersés de maisons de terre basiques qui abritent des communautés minières de charbon.

“Nous sommes sortis et avons fait sortir nos enfants en même temps. Dieu merci, tout le monde dans notre maison est en sécurité. Cependant, le toit et les murs de la maison ont été gravement endommagés”, a-t-il déclaré.

Presque tous les magasins se sont effondrés et dans chaque rue du village, une ou deux personnes ont été tuées et de nombreux enfants ont été blessés.

Un habitant de Harnai, Muhammad Ali, a déclaré que sa fille avait été tuée lorsqu’une pièce de sa maison s’était effondrée. Il a dit que les autres pièces étaient gravement endommagées, avec des fissures dans les murs.

“Lorsque le tremblement de terre s’est produit la nuit dernière, de nombreuses personnes ont fui leurs maisons. Nous nous sommes aussi enfuis, mais une de mes filles est décédée, deux autres filles ont été laissées pour compte et blessées”, a-t-il déclaré.

READ  La «reprise de Brown» annule les espoirs que la relance pandémique stimulera les dépenses climatiques

Le Premier ministre pakistanais Imran Khan, dans un tweet sur Twitter, jeudi, a exprimé son chagrin face aux victimes du tremblement de terre.

Il a écrit : « J’ai demandé une assistance immédiate d’urgence pour les victimes du tremblement de terre de Harnai, au Baloutchistan, et une évaluation immédiate des dommages pour une aide et une indemnisation rapides. Mes condoléances et mes prières accompagnent les familles qui ont perdu des êtres chers.

Sohail Afridi, commissaire du district de Harnai, a déclaré que les efforts de sauvetage se poursuivaient.

“Depuis trois heures du matin, l’opération de sauvetage est en cours. Les blessés ont été transportés à l’hôpital par hélicoptère”, a déclaré Afridi, ajoutant que la situation était “maintenant sous contrôle”.

L’organisation de protection sociale Edhi Foundation a déclaré à CNN que la situation rurale de Harnai rend son accès difficile.

La route menant au district a été fermée en raison d’un glissement de terrain, selon la Force du Baloutchistan Levi, le groupe paramilitaire d’application de la loi de la province. une Vidéo La publication du groupe sur Twitter a montré que des agents s’employaient à dégager la route et à enlever les débris à la main dans les phares de deux voitures.
La dernière fois qu’un séisme majeur a frappé le Baloutchistan septembre 2013. Un séisme de magnitude 7,7 a frappé la région reculée peu peuplée d’Awaran, tuant au moins 330 personnes et en blessant 445 autres.

Les reportages de Sophia Saifi de CNN à Karachi et Azaz Syed à Islamabad.