Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Total retire les publicités du Monde en raison d’un rapport sur les relations militaires du Myanmar – action

Agence de presse France

Paris, France ●
Vendredi 7 mai 2021

07/05/2021
19:12

0920e6703081f028872405a52647021c
2
Affaires
Myanmar, brut, pétrole et gaz, journal, coup d’État
libre

Le géant français de l’énergie Total a retiré les publicités de le monde Le journal a déclaré jeudi, après avoir été informé que la société payait les revenus du gaz à l’armée birmane via un paradis fiscal.

Total subit la pression des militants pro-démocratie pour “arrêter de financer le conseil militaire” depuis le coup d’État militaire de février qui a été suivi d’une répression brutale de l’opposition.

La société devait publier plusieurs annonces dans le journal français dans les semaines à venir, mais ces annonces ont été annulées après la publication de l’article de cette semaine intitulé “Myanmar: comment Total finance les généraux à travers les comptes offshore”.

Le journal Le Monde a déclaré avoir des documents montrant que Total exploitait un gazoduc du Myanmar à la Thaïlande par le biais d’une joint-venture avec la Myanmar Oil and Gas Corporation, contrôlée par l’armée.

Le plan financier, qui comprend également une société thaïlandaise et l’American Chevron Corporation, a été enregistré aux Bermudes, un paradis fiscal, sous le nom de Moattama Gas Transportation Company (MGTC) en 1994.

Total a déclaré au journal Le Monde qu’il ne connaissait pas les “raisons exactes” de la création de MGTC aux Bermudes il y a trente ans, ajoutant que la société “n’incluait plus de nouvelles filiales dans les paradis fiscaux”.

Le Monde a conclu que le résultat du stratagème “est que les énormes profits des opérations gazières ne passent pas par les caisses de l’Etat du Myanmar, mais sont récupérés en grande partie par une société totalement contrôlée par l’armée”.

READ  Renouvellement des tables québécoises pour le droit de la langue française, resserrement des règles pour les entreprises et les écoles

Total n’a pas répondu à une demande jeudi du Agence de presse France Concernant sa décision de supprimer les publicités du journal Le Monde.

De même, le journal a été sanctionné en 2015 par le géant bancaire HSBC, aux côtés de la société britannique GardienAprès avoir publié “Swissleaks” une série d’articles sur l’évasion fiscale.

le savant Il a déplacé ses finances de la dépendance des publicités vers les abonnements ces dernières années, les publicités représentant désormais environ 22% de ses revenus.