Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Trump poursuit les fondateurs de Truth Social, affirmant qu'ils n'ont pas droit aux actions

Trump poursuit les fondateurs de Truth Social, affirmant qu'ils n'ont pas droit aux actions

L'ancien président Donald Trump a intenté une action en justice contre les fondateurs de Truth Social, alléguant qu'ils avaient très tôt mal géré la plateforme de médias sociaux et qu'ils devraient donc perdre leurs actions dans la société récemment introduite en bourse.

Dans des documents déposés la semaine dernière devant un tribunal de l'État de Floride, Trump Media & Technology Group Corp. a fait valoir que les dirigeants Wes Moss et Andy Litinsky avaient commis une série d'erreurs coûteuses qui ont entraîné de longs retards dans l'introduction en bourse de l'entreprise, et a exhorté un juge à les démanteler. de leurs actions. de leurs actions dans la société.

Le couple, qui participait à l'émission NBC de Trump « The Apprentice », a présenté à l'ancien président l'idée de Truth Social après qu'il ait été banni de ce qui était alors connu sous le nom de Twitter à la suite de l'attaque du 6 janvier contre le Capitole.

« C'était une grande opportunité pour Moss et Litinsky », indique le procès, ajoutant qu'ils « se conformaient aux exigences du président Trump ».

« Sans le président Trump, la vérité sociale serait impossible », indique l’enregistrement.

Le procès, signalé pour la première fois par BloombergMoss et Litinsky ont déclaré que leur mission était de consolider la gouvernance d'entreprise de la nouvelle société et de trouver une société d'acquisition à vocation spécifique qui pourrait faire entrer la nouvelle société en bourse et lui fournir des liquidités. Elle a affirmé qu’ils avaient échoué dans les deux tâches.

La poursuite a été déposée le 24 mars, après l'avis des actionnaires. Société d'acquisition du monde numérique Ils ont voté pour fusionner avec Groupe des médias et de la technologie Trump, qui s’appelle désormais Trump Media. L'ancien président est l'actionnaire majoritaire.

READ  Les responsables de la CEE courtisent les PDG français

Un avocat de la société de Moss et Litinsky, United Atlantic Ventures, n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires mardi.

Cette plainte intervient également après que Moss et Litinsky ont poursuivi la société de Trump devant le tribunal de la chancellerie du Delaware, alléguant en février qu'il tentait de diluer leurs actions en augmentant le nombre total d'actions autorisées dans la société de 120 millions à 1 milliard d'actions.

Les actions de Trump Media ont commencé à être négociées le 26 mars et, à un moment donné, le cours de l'action a dépassé 79 $. j'ai depuis Il est tombéPour clôturer à 51,60 $ mardi. Cette baisse intervient après que la société a annoncé une perte nette de 58,2 millions de dollars Sur un chiffre d'affaires de 4,1 millions de dollars en 2023.