Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Un fugitif néo-zélandais veut se rendre. Il a donc loué un hélicoptère.

Les propriétaires de cabanes ne savaient pas qu’ils hébergeaient un fugitif. “Juste à cause de la période de l’année, nous n’avons généralement pas autant de vagabonds”, a déclaré Steve Joyce, l’un de ses propriétaires au téléphone.

Après que l’hélicoptère a abattu M. Bryant, il a été transporté au domicile de M. Taylor à Dunedin. M. Taylor a déclaré que le fugitif là-bas, qui apprécie clairement les bonnes choses de la vie, a fait un travail rapide de près de 30 Le tour des huîtres, Une bouteille de champagne Moët & Chandon et un peu de cognac de M. Taylor avant de se rendre aux autorités.

M. Taylor a dit que cela ne le dérangeait pas: “Après avoir passé quelque temps dans cette prison, je sais de quel genre d’excréments ils les nourrissent, donc j’étais très sympathique, disons-nous, avec son désir d’un dernier repas décent.”

Taylor a ajouté que si M. Bryant n’avait pas choisi d’avoir son propre hélicoptère et que la police avait été forcée de marcher pendant deux jours pour le faire sortir de la hutte, les événements se seraient mal terminés.

«Ils étaient des policiers très en colère», a-t-il dit. “De la randonnée tout ce temps, armé jusqu’aux dents, tout aurait pu arriver. Une situation très instable.”

S’adressant aux journalistes à l’extérieur du poste de police central de Dunedin jeudi, M. Bryant, qui portait un masque chirurgical bleu, une chemise Gucci et des lunettes de soleil Versace, a salué son temps au «milieu de nulle part».

C’était vraiment bien; il a dit: «J’ai fait beaucoup de yoga.

READ  Comment le changement climatique a alimenté les inondations dévastatrices de 2021 en Allemagne et dans le nord-ouest de l'Europe

Puis il est entré par les portes coulissantes et s’est rendu aux autorités.