Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Un garçon de 12 ans tué par balle près d’Atlantic Station, un garçon de 15 ans est mort – WSB-TV Channel 2

Atlanta, Ga. – Confirmé par plusieurs sources Nouvelles d’action de la chaîne 2 Un manifestant qui a tué un garçon de 12 ans près d’Atlantic Station est décédé.

Audrey Washington de Channel 2 J’ai appris que Cameron Jackson, 15 ans, est décédé mardi soir après plusieurs jours dans un état critique à l’hôpital.

Jackson et Zion Charles, élèves de 7e à la KIPP Soul Academy, faisaient partie des six adolescents abattus samedi soir après qu’une bagarre massive a éclaté sur le pont de la 17e rue à l’extérieur de la gare d’Atlantic.

[DOWNLOAD: Free WSB-TV News app for alerts as news breaks]

Histoires liées :

Un grand groupe de mineurs s’est disputé peu de temps après avoir été escorté hors de la gare d’Atlantic pour avoir enfreint le couvre-feu, a indiqué la police.

La police a déclaré que Charles était avec les suspects qui ont tiré sur un autre adolescent. On ne sait pas si Jackson était la cible visée.

« Hier, toutes les personnes impliquées étaient des jeunes et nous avons récupéré trois pistolets à cet endroit. Les armes de poing entre de mauvaises mains peuvent conduire à des tragédies », a déclaré le chef de la police, Darin Schierbaum.

Mercredi, la police d’Atlanta a publié une vidéo montrant le groupe d’adolescents recherchés. La police a déclaré qu’elle croyait que deux des adolescents étaient les tireurs et voulait identifier le reste du groupe comme témoins.

Jackson et Charles ont tous deux été tués lorsqu’un adolescent portant un sweat-shirt noir et jaune et un garçon portant un sweat-shirt bleu avec une écriture blanche et noire sur le devant ont ouvert le feu, a annoncé la police.

READ  Un soutien financier substantiel suite à une maîtrise progressive des coûts

La vidéo montre les adolescents montant à bord d’un train MARTA à l’arrêt de la gare Arts Centre et rentrant chez eux comme si de rien n’était.

« Ils semblent célébrer, gesticuler et parler de la fusillade », a déclaré la police.

4 autres victimes de la fusillade ont été soignées et libérées.