Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Un tribunal français rejette la contestation constitutionnelle d’UBS dans une affaire fiscale

Une photo du logo de la banque suisse UBS est visible dans une succursale à Bâle, en Suisse, le 2 mars 2020. REUTERS/Arnd Wegmann

PARIS (Reuters) – Un tribunal français a rejeté lundi un recours de la banque suisse UBSG.S concernant les aspects constitutionnels de son dossier fiscal français, confirmant que les juges se prononceraient sur le recours du prêteur contre 4,5 milliards d’euros. (5,36 milliards de dollars) d’amende le 27 septembre.

UBS cherche à annuler une décision de justice française de 2019 dans laquelle elle a été reconnue coupable d’avoir illégalement attiré des clients lors d’événements sportifs et de fêtes en France et de blanchir le produit de l’évasion fiscale. L8N2LM2ZW

« Nous prenons acte de cette décision. Nous attendons le verdict du 27 septembre avec un esprit serein », a déclaré à la presse l’avocat d’UBS, Hervé Timim.

En 2019, UBS a fait face à des amendes record de 4,5 milliards d’euros, dont une amende de 3,7 milliards d’euros et 800 millions d’euros de dommages-intérêts civils.

En suggérant les aspects constitutionnels de l’affaire, la banque cherchait à faire valoir qu’elle n’aurait jamais dû être accusée de blanchiment de fraude fiscale, qui entraîne des sanctions plus lourdes que la complicité de fraude fiscale.

Dans le nouveau procès en appel, les procureurs demandent toujours une amende d’au moins 2 milliards d’euros, les avocats de l’État français déclarant vouloir 1 milliard d’euros de dommages et intérêts et de paiements d’intérêts.

Les avocats d’UBS ont fait valoir dans leur procès en appel il y a trois mois que malgré le dépôt d’un dénonciateur, les enquêteurs n’avaient jamais trouvé de preuves claires de tentatives systématiques d’attirer des clients français par les professionnels commerciaux d’UBS, y compris lors d’événements tels que des cocktails et des chasses.

READ  Le régulateur de Hong Kong met en garde contre les échanges de crypto-monnaie non réglementés et Binance - Bitcoin Regulatory News

(1 dollar = 0,8399 euros)

(1 dollar = 0,8401 euros)

(Reportage supplémentaire par Mathieu Protarte); Montage par Dominic Vidalon et Sarah White

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.