Plaidoyer : Ce que les filles attendent du Gouvernement

0
71

Plaidoyer : Ce que les filles attendent du Gouvernement
C’est dans la grande salle de spectacle du théâtre national Daniel Sorano de Dakar que les Organisations non gouvernementales (Ong) qui s’activent pour l’enfance, en collaboration avec le Ministère de la Femme, de la Famille et du Genre, ont célébré, ce mercredi 11 octobre, la Journée internationale de la jeune fille, sur le thème : « L’autonomisation et l’employabilité des filles ».

Une journée célébrée le 11 octobre de chaque année, depuis 2011. Mais, elle est commémorée au Sénégal depuis 2012. Et se veut être « un moment de plaidoyer pour faire le tour des préoccupations des jeunes filles. Un plaidoyer adressé aux autorités dans le but de faire avancer leurs droits ».

A l’occasion, les jeunes filles participantes ont, dans leur déclaration finale de ladite journée, demandé aux autorités étatiques, l’adoption et la mise en œuvre effective de lois et de politiques en faveur des jeunes filles, la prise en compte de leurs problèmes de l’heure dans les études et enquêtes de développement, la mobilisation des communautés contre les pratiques néfastes et toutes formes de discrimination à l’endroit des filles.

Elles ont aussi demandé solennellement, leur intégration dans les programmes d’autonomisation, l’accélération des programmes de promotion et de protection des jeunes filles en 2018, année sociale dédiée par le Président de la République, Macky Sall, et la mise en œuvre dans les meilleurs délais de lois interdisant les mariages précoces et toute autre forme de pratiques néfastes.

Venu présider la cérémonie, Salimata Diop Dieng, ministre de la Femme, de la Famille et du Genre, a rassuré les filles. « La composante jeune fille sera inscrite comme une question prioritaire, à l’agenda de travail, dans toutes les régions. Je compte en faire de même lors de mes échanges avec le mouvement associatif féminin que je compte placer au rang de partenaire privilégié dans la conduite de la mission qui m’a été confiée de placer la femme au cœur du processus vers l’émergence socio-économique de notre pays », a-t-elle déclaré.

Source:seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here