Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

EDF atteindra les objectifs de production nucléaire français, annonce son nouveau PDG au Parlement

PARIS (Reuters) – Le nouveau directeur général nommé pour le groupe nucléaire français EDF s’attend à répondre aux attentes de production fixées par l’opérateur du réseau du pays pour décembre et janvier alors que davantage de réacteurs redémarrent, selon des réponses écrites fournies avant les auditions parlementaires.

Luc Raymond, que le président Emmanuel Macron a proposé le mois dernier à la tête d’EDF, comparaîtra mercredi devant les deux chambres du Parlement pour sa première apparition publique en tant que nouveau chef de l’entreprise.

En amont de la séance, il a répondu aux questions des députés dans un document écrit daté du 21 octobre, dont l’authenticité a été confirmée à Reuters par deux sources parlementaires. EDF s’est refusé à tout commentaire.

Dans le document, Raymont a été interrogé sur sa stratégie pour hivériser le parc nucléaire d’EDF après un nombre sans précédent d’arrêts cette année, en partie en raison de problèmes de corrosion détectés dans certains réacteurs.

« Soyez assurés qu’assurer une disponibilité maximale de la production a eu lieu cet hiver et que l’hiver prochain sera ma priorité numéro un », a-t-il écrit.

Il a déclaré que les travaux de réparation progressent de manière satisfaisante et ont déjà été achevés sur quatre des réacteurs touchés par des problèmes de corrosion – Chinon B3, Buggy 4, Catinum 4 et Tricastene 3.

Il a déclaré que la maintenance d’autres réacteurs se poursuivait également, un grand nombre de parties prenantes devant reprendre dans les prochaines semaines.

« Mon objectif est d’atteindre les attentes exprimées par RTE Production Nucléaire dans une fourchette de 38-40 GW au 1er décembre 2022 et entre 45 et 50 GW au 1er janvier 2023 », a déclaré Raymont.

READ  La société française de marketing e-commerce Sendinblue a racheté PushOwl

La production nucléaire française est tombée cette année à son plus bas niveau en 30 ans, avec 32,5 gigawatts disponibles, et environ la moitié de la capacité de production hors ligne mardi.

Graphiques Reuters

De nombreux analystes ont mis en doute la capacité d’EDF à respecter son calendrier de maintenance, en partie parce qu’un coup dur a retardé les travaux sur certains réacteurs ces dernières semaines.

Raymont a déclaré qu’il s’attend à ce qu’EDF, qui a eu une série d’avertissements sur résultats cette année et a déclaré que sa production nucléaire réduite réduira de 29 milliards d’euros son bénéfice de base de 2022, pour atteindre un EBITDA élevé en 2023. .

EDF est en cours de nationalisation intégrale, l’Etat rachetant 16% de l’entreprise qu’il ne possède pas déjà.

Reportage complémentaire d’Elizabeth Pinault et Benjamin Mallet, de Sylvia Aloisi et David Gregorio

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.