Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Edward Baer sur “Adieu, Paris!” À la Masterclass du Lumière Fest

L’acteur, réalisateur, producteur et écrivain français Edouard Baer est à Lyon pour la première de “Adieu Paris !” Au Festival Lumière, il a suscité des rires sans fin de son public lors de sa principale conférence à la Comédie Odéon de la ville.

Présentant un talent doué pour l’improvisation, Bayer a diverti le public avec des anecdotes et des anecdotes d’autodérision. Commentant le court métrage d’introduction présentant les moments forts de sa carrière, il a déclaré au public : ” C’est facile de bien sonner avec un montage fluide et une bonne musique. Vraiment, ce n’est qu’une série de petits accidents. Il n’y a pas que des chefs-d’œuvre là-bas. de mauvais films à des films acceptables, vous construisez une petite carrière et puis mourez heureux », a-t-il souri.

Bayer rassemble un équipage spécial dans “Adieu Paris!” Dont Gérard Depardieu, Pierre Ardetti, Jean-François Stévenen – décédé en juillet à qui il a dédié le film – et le duo belge Benoit Boelforde et François Damien, qui l’a accompagné à Lyon pour le lancement du film. Leurs numéros de chant et de danse épineux tout au long de leur séjour ont ravi les fans.

“Certains réalisateurs sont capables de supporter le quotidien et de le transcender. Je pense que c’est plus facile pour moi parce que je choisis des personnages qui sortent de l’ordinaire. J’aime ça quand je vois quelqu’un qui m’émeut, ce qui m’agace. Je suis fasciné par les gens qui sont pleins de douleur et de joie”, a déclaré Beyer.

Il a plaisanté à propos du célèbre acteur belge : “J’ai passé toute la journée avec Benoît Poelvoorde hier, il a une énergie tellement incroyable, il est plus grand que nature, il y a tellement de générosité en lui, il est épuisé… et épuisé.”

READ  La situation dans son ensemble couvre de nouveaux horizons en Inde

J’écris mes films pour les acteurs. S’ils arrivent à vous faire croire qu’ils improvisent, c’est qu’ils sont très talentueux. Bayer, qui est lui-même devenu un nom connu en France grâce au célèbre monologue qu’il a improvisé lors du tournage d'”Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre” (2002), a déclaré qu’il aimait ce sentiment “vivant”.

« J’aime faire un film où l’on sent, si on le regarde un soir, puis qu’on le regarde à nouveau le lendemain, que c’était un film complètement différent parce que les acteurs ne vont pas faire la même chose.

“Il y a des moments dans la comédie où quelque chose est dans l’air : c’est la façon dont c’est interprété d’une manière amusante, pas la phrase elle-même. se passe. Vous le voyez dans leurs yeux. “Vous faites confiance aux acteurs.”

“Adieu Paris!” Il raconte l’histoire de huit amis, pour la plupart dans les 70 ans, qui se réunissent pour un déjeuner annuel qui est devenu un rituel au fil des décennies. Le nouveau venu, joué par Poelvoorde, apparaît, mais n’est pas le bienvenu, et passe tout son temps au pub. Quant à Gérard Depardieu, son personnage ne semble pas décider s’il veut ou non aller déjeuner.

“J’avais besoin de quelqu’un dont l’absence serait très forte”, a expliqué Baer plus tard, lors d’une séance de questions-réponses après la première du film. “Depardieu l’a : son visage est un spectacle tellement fou.”

Depardieu, tout comme les visages des autres acteurs, est souvent photographié de près, comme si la caméra était un autre invité à table, montrant chaque émotion dans ce film qui ressemble souvent à une pièce de théâtre.

READ  Comment regarder l'équipe américaine de basket-ball aux Jeux olympiques de Tokyo 2021: calendrier, diffusion en direct gratuite Kevin Durant, Damien Lillard

“J’aime le théâtre où les lumières sont si fortes que l’on peut voir de près la peau de l’acteur, c’est exaltant de voir un personnage qui rougit ou transpire quand il est gêné. Nous avons tous ces moments-là”, a ajouté Bayer, l’une des figures de proue. dans le monde du théâtre français.

Interrogé sur les allées et venues des femmes dans son film, il a répondu : « C’est le thème du film : c’est le déjeuner des hommes – une génération d’hommes qui pensaient que vous étiez plus libre avec d’autres hommes. Mais chacun a une femme derrière lui qui l’aide à jouer l’homme : ils sont comme des garçons qui sortent pour jouer et les femmes disent : ‘Vas-y alors.'”

Tourné à l’automne 2021 entre les fermetures, “Adieu Paris !” Son lancement en France est prévu en janvier 2022.