Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Palmerston North Film Society reprend le visionnage après l’arrêt du verrouillage

La Palmerston North Film Society existe depuis plus de 60 ans et projette des films chaque semaine dans Event Cinemas (photo d'archives).

Warwick Smith/personnel

La Palmerston North Film Society existe depuis plus de 60 ans et projette des films chaque semaine dans Event Cinemas (photo d’archives).

Les cinéphiles peuvent à nouveau voir des classiques, des films internationaux contemporains et des drames locaux avec la Palmerston North Film Society qui projette à nouveau des films après la fermeture de Covid-19 en août.

Les émissions sont de retour sous les restrictions de niveau deux, avec environ six émissions perdues en raison des restrictions d’alerte de niveau 4 et 3.

Le président de la Palmerston North Film Society, Don Otter, a déclaré que la société du film avait commencé comme un moyen de montrer des films qui ne seraient autrement pas projetés en Nouvelle-Zélande parce qu’ils n’étaient pas commercialement viables.

Otter a déclaré que la programmation de l’association se compose généralement de vieux classiques, de la moitié des festivals de films internationaux de cette année et souvent d’une série de deux ou trois semaines axée sur les films néo-zélandais.

Lire la suite:
Wellington Film Society fête ses 75 ans : censure, camarades et grand écran
* Plus de spectacles sont prévus si l’adhésion à la communauté cinématographique continue d’augmenter
* La New Timaru Film Association est déjà membre

Capture d'écran de Only Lovers Left Alive, le film de 2013 réalisé par Jim Jarmusch, sorti le 29 septembre.

fourni/choses

Capture d’écran de Only Lovers Left Alive, le film de 2013 réalisé par Jim Jarmusch, sorti le 29 septembre.

L’association a projeté des films du monde entier, avec cette année à l’affiche des films de Suède, des États-Unis, de France, d’Allemagne, de Chine, de Lettonie, du Brésil, d’Iran et plus encore.

Otter a déclaré que la communauté du cinéma comptait environ 100 membres, mais avant l’ère numérique, elle était beaucoup plus importante avec environ 500 membres participants, dont un grand nombre d’étudiants.

Il y avait beaucoup de visages familiers, a déclaré Otter, qui y va depuis 1987.

“C’est comme une grande famille, je peux en reconnaître environ 30 ou 40 qui ont continué à travailler tout le temps que j’y étais.”

Otter a déclaré que la fermeture de Covid-19 a posé des problèmes logistiques aux associations cinématographiques à travers le pays. Il y avait un problème pour faire sortir les films de la région d’Auckland et du siège de la Fédération néo-zélandaise des sociétés de cinéma à Wellington.

Après les projections, les films étaient généralement envoyés à une autre communauté pour être utilisés, et bien qu’ils soient au format numérique, ils devaient être envoyés sur un disque dur physique.

La Palmerston North Film Society existe depuis plus de 60 ans et a projeté des films chaque semaine dans Event Cinemas à Palmerston North.

Les spectacles ont été en répit pendant les vacances scolaires, mais seront de retour le 20 octobre.

Otter a déclaré qu’il avait croisé les doigts et que le Festival international du film de Nouvelle-Zélande de cette année se déroulerait comme prévu.

La station Palmerston Nord du festival est prévue du 19 novembre au 5 décembre.

READ  Konami expulse la star de la France et de Barcelone Antoine Griezmann après des allégations racistes • Eurogamer.net