Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La Chine a fermé la troisième ville, portant le nombre de sinistrés à 20 millions

BEIJING (AFP) – Une troisième ville chinoise a enfermé ses habitants en raison de l’épidémie de COVID-19, portant à près de 20 millions le nombre de personnes confinées chez elles en Chine.

On ne savait pas combien de temps durerait le verrouillage d’Anyang, qui abrite 5,5 millions de personnes. Des tests de masse ont été imposés, une procédure standard chaque fois qu’une épidémie apparaît à travers le pays.

13 millions de personnes supplémentaires ont été enfermées dans la ville de Xi’an et 1,1 million à Liuzhou, avec des restrictions imposées à la ville portuaire de Tianjin, à environ une heure de Pékin, qui accueillera les Jeux olympiques d’hiver le 4 février.

Huang Chun, le responsable des jeux en charge du contrôle des maladies, a déclaré que les organisateurs comptaient sur la coopération des athlètes et des responsables pour empêcher une épidémie qui pourrait affecter la participation.

« S’il y a une transmission de masse en masse, cela affectera certainement les matchs et le calendrier », a déclaré Huang. « Le pire des cas, s’il se produit, est indépendant de la volonté humaine, nous laissons donc nos options ouvertes. »

Hong Kong a également annoncé la fermeture des jardins d’enfants et des écoles primaires après avoir signalé des blessures parmi les élèves. Les écoles fermeront vendredi et resteront fermées au moins jusqu’aux vacances du Nouvel An lunaire de la première semaine de février.

Hong Kong a resserré les restrictions liées à l’épidémie ces derniers jours après avoir découvert que la variante omicron s’était propagée au-delà des personnes arrivant de l’étranger.

La fermeture d’Anyang est intervenue après que deux cas d’omicron ont été confirmés lundi qui seraient liés à deux autres cas trouvés samedi à Tianjin. On dirait que c’est la première fois L’omicron s’est propagé en Chine continentale au-delà des personnes arrivant de l’étranger et de leurs contacts directs.

READ  Les trois seuls CM du Pendjab hindou (indivis)

Les résidents ne sont pas autorisés à quitter leur domicile, les véhicules non essentiels ont été interdits dans les rues et les magasins ont reçu l’ordre de fermer à l’exception de ceux vendant des produits de première nécessité, selon un avis de la ville publié par les médias d’État lundi soir.

Xi’an et Yuzhou luttent contre la variante delta et aucun des deux n’a signalé de cas d’omicron. Environ 2 000 personnes ont été infectées à Xi’an, une ancienne capitale qui abrite les ruines du guerrier en terre cuite et de grandes entreprises dans le domaine des puces informatiques et de l’aérospatiale, lors de la plus grande épidémie en Chine ces derniers mois.