Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La Chine prépare une loi pour punir les parents pour le mauvais comportement des enfants

BEIJING (Reuters) – Le parlement chinois envisagera une législation pour punir les parents si leurs enfants ont un « très mauvais comportement » ou commettent des crimes.

Dans le projet de loi sur la promotion de l’éducation familiale, les tuteurs seront réprimandés et condamnés à transmettre des programmes d’orientation en matière d’éducation familiale si les procureurs constatent un comportement très mauvais ou criminel chez les enfants dont ils ont la garde.

« Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les adolescents se conduisent mal, et le manque d’éducation familiale inappropriée est la principale raison », a déclaré Zhang Tiwei, porte-parole de la commission des affaires législatives de l’Assemblée populaire nationale.

Le projet de loi sur la promotion de l’éducation familiale, qui sera examiné lors de la session du Comité permanent de l’APN de cette semaine, exhorte également les parents à prévoir du temps pour que leurs enfants se reposent, jouent et fassent de l’exercice.

Pékin a adopté cette année une approche paternaliste plus affirmée, allant de la lutte contre la dépendance des jeunes aux jeux en ligne, une forme « d’opium spirituel », à la répression du culte « aveugle » des célébrités d’Internet.

Ces derniers mois, le ministère de l’Éducation a limité les heures de jeu pour les mineurs, leur permettant de jouer à des jeux en ligne pendant une heure les vendredis, samedis et dimanches uniquement.

Il a également réduit les devoirs et interdit les cours particuliers après l’école pour les matières clés pendant les week-ends et les jours fériés, craignant que la lourde charge scolaire ne pèse sur les enfants surmenés.

READ  Un journaliste qui a fui l'Afghanistan décrit les horreurs des talibans : "Leurs actions sont impardonnables"

Dans le même temps, la Chine exhorte les jeunes chinois à être moins « féminins » et plus « virils ».

Dans sa « proposition visant à empêcher la féminisation des adolescents masculins » publiée en décembre, le ministère de l’Éducation a exhorté les écoles à promouvoir les sports sur le campus tels que le football.

(Reportage d’Albee Zhang et Ryan Wu, édité par Peter Graf)