Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Une femme a survécu à une opération de 4 heures pour retirer une hache de sa tête

Il n’a fallu que quatre heures aux médecins indiens pour retirer une hache du crâne d’une femme la semaine dernière.

La victime, Rekha Dangi, de la communauté Vidisha dans le centre du Madhya Pradesh, a été emmenée au centre de traumatologie Narmada à Bhopal après avoir été frappée par des assaillants inconnus le 12 octobre, a rapporté Jam Press, alors qu’elle et sa famille se trouvaient dans leur temple local. .

Dange, 36 ans, est arrivée à l’hôpital avec une lame de hache de 8 centimètres (3 pouces) coincée dans sa tête – qui ne pouvait pas être retirée tant que la patiente n’était pas sur la table d’opération, sinon elle risquait une hémorragie mortelle.

Dix médecins ont participé à sauver la vie de Dungey, dont un neurochirurgien, un spécialiste des traumatismes, un chirurgien vasculaire, un chirurgien plasticien et d’autres.

La lame dans le crâne de Rekha Dangi mesure environ 3 pouces de long, logée dans sa tête à une profondeur de 2 à 3 pouces.
Jam Press / Rare Shot News

Les chirurgiens ont découvert que la lame avait percé son crâne de 6 à 8 centimètres (2 à 3 pouces).

Leur premier plan d’action consistait à réparer l’artère méningée endommagée, l’une des principales voies circulatoires du cerveau, puis à retirer le caillot qui s’était formé dans la veine rompue. Enfin, la hache a été retirée.

Après une opération réussie, Dangi aurait poursuivi son rétablissement en soins intensifs.

READ  Désigné : pays où l'influence de la Chine a dépassé celle des États-Unis