Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La France cherche à acquérir les actifs clés de la société technologique en difficulté Atos

La France cherche à acquérir les actifs clés de la société technologique en difficulté Atos

Le gouvernement français a envoyé une lettre d’intention à l’entreprise technologique criblée de dettes, proposant de payer jusqu’à 1 milliard d’euros pour trois actifs clés, afin de les maintenir dans des mains publiques.

publicité

Atos a confirmé avoir reçu ce week-end une lettre d’intention non contraignante pour la société, offrant jusqu’à 1 milliard d’euros pour des actifs jugés d’importance stratégique pour la France.

Les divisions appropriées pour ces catégories sont : Advanced Computing, Mission Critical Systems et Atos Cyber ​​​​Products.

L’armée française a besoin d’une technologie de communication sécurisée

L’armée française utilise des supercalculateurs de la société d’informatique quantique Atos dans le cadre de son programme d’armes nucléaires. Il utilise également une technologie de communication sécurisée. De plus, il existe d’autres actifs de cybersécurité à valoriser.

Le Financial Times a rapporté que le gouvernement français s’inquiète de la possibilité que des investisseurs étrangers, notamment des hedge funds, prennent le contrôle d’Atos, qui doit restructurer sa dette totale de 4,8 milliards d’euros.

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré dimanche à la chaîne d’information LCI : « Il y a des actifs souverains chez Atos qui doivent rester sous le contrôle exclusif de la France.

« Nous avons exprimé notre intérêt pour l’acquisition de l’ensemble des actifs stratégiques d’Atos. »

Les actifs que le gouvernement a proposé de racheter représentent environ 900 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, soit moins de 10 % du chiffre d’affaires de l’entreprise pour 2023.

Elle emploie 4 000 personnes, soit environ 4 % de l’effectif total.

Les actions ont augmenté suite à l’annonce d’espoirs de liquidités

Le Financial Times a révélé que le constructeur français des avions de combat Rafael, Dassault Aviation, avait déjà exprimé son intérêt pour l’acquisition de certains actifs d’Atos, ajoutant que le groupe français d’électronique de défense Thales serait un autre groupe potentiel intéressé.

READ  Le président français Sarkozy est de nouveau jugé pour financement illégal de la campagne

Atos affirme avoir besoin d’environ 1,7 milliard d’euros de liquidités pour soutenir l’entreprise. Ces chiffres sont bien supérieurs à ceux annoncés plus tôt dans le mois.

Les actions de la société ont augmenté de 17 % en début de séance après l’annonce de l’intérêt du gouvernement.