Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La France d'Olivonne « toujours en course » pour le titre des Six Nations malgré un démarrage lent

La France d'Olivonne « toujours en course » pour le titre des Six Nations malgré un démarrage lent

Le capitaine de la France, Charles Olivon, a déclaré samedi que son équipe espérait en soulever davantage malgré un début lent de la campagne des Six Nations.

Les Blues ont été humiliés par l'Irlande lors du match d'ouverture du tournoi et éliminés par l'Écosse au deuxième tour alors qu'ils souffraient d'une gueule de bois de quatre mois suite à la défaite en quart de finale de la Coupe du monde de rugby en octobre contre l'Afrique du Sud.

Dimanche, l'équipe d'Ollivon accueillera l'Italie, qui a remporté deux des Six Nations depuis 2015, et qui a été critiquée par les supporters, les médias et les anciens joueurs pour leurs performances jusqu'à présent cette année.

« Nous sommes toujours dans la course. Nous avons gagné en Ecosse et ce n'est rien », a déclaré Olivone aux journalistes.

« Les choses sont positives et nous gardons un peu la tête haute.

Publicité – Faites défiler pour continuer

« Demain, il faudra être sérieux pour se donner le droit de rêver de deux finales », a ajouté le flanker.

Pour remporter le titre pour la première fois depuis 2022, ils doivent remporter leurs six matches restants contre la France, l'Italie, le Pays de Galles et la France, et l'Irlande espère une erreur.

« Nous connaissons tous les points comptés avant la finale », a déclaré Olivone.

Publicité – Faites défiler pour continuer

« C'est évidemment dans un coin de notre tête.

« Nous n'avons pas d'autre choix que de jouer un gros match ce week-end pour accéder à la finale », a ajouté le joueur de 30 ans.

READ  Ouverture du procès du photographe du « violeur de Tinder » en France

Allivon succède au poste de capitaine de Grigory Aldritt, blessé lors du match dans le nord de la France. Il a dirigé l'équipe pendant deux saisons après que Fabian Caldi a pris ses fonctions d'entraîneur-chef fin 2019.

Publicité – Faites défiler pour continuer

« C'est arrivé naturellement », a déclaré Olivonne de Toulon.

« Comme toujours, il y a une envie de bien performer, de diriger l'équipe, de progresser vigoureusement avec une grande joie.

« Chacun a sa place, son rôle et nous avançons ensemble, main dans la main », a-t-il ajouté.