Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

L’entreprise française d’électroménager SEB continuera à opérer en Russie, mais à un rythme plus lent

28 avril (Reuters) – Le groupe français d’équipements pour la maison Groupe SEB continuera à opérer en Russie, mais à un rythme « moindre » qu’auparavant, a déclaré le directeur général du Groupe, Stanislas de Gramont, aux analystes lors d’une conférence téléphonique jeudi.

SEB, qui détient les marques Tefal, Rowenta et Krups, a déclaré en février que son exposition à la Russie et à l’Ukraine représentait un peu moins de 5% de son chiffre d’affaires en 2021.

Le conflit en Ukraine a incité les entreprises à réévaluer leur présence en Russie, avec certaines opérations suspendues, tandis que les sanctions occidentales contre Moscou et les restrictions COVID-19 en Chine ont doublé la chaîne d’approvisionnement et les pressions inflationnistes.

Le rapport annuel 2021 du groupe indique que le groupe a une présence historique en Russie, avec une filiale commerciale à Moscou avec 324 employés et un petit atelier d’assemblage d’ustensiles de cuisine à Saint-Pétersbourg avec 70 employés.

En Ukraine, le groupe est présent au travers d’une filiale commerciale et compte 124 salariés.

« Notre activité en Ukraine (…) s’est presque arrêtée », a ajouté de Gramont.

Le groupe a fait état jeudi d’une hausse organique de 0,4% de ses ventes au premier trimestre, portée en grande partie par la croissance en Chine.

La Chine, qui représente près d’un quart des revenus de l’entreprise pour 2021, a enregistré une croissance des ventes de 10,9 % au cours de la période janvier-mars au milieu de la résurgence du COVID dans le pays.

Parallèlement, les ventes dans la région EMEA ont chuté d’environ 5 % en raison de l’impact des pays hors d’Europe occidentale, notamment la Russie.

READ  REGARDER MAINTENANT: Après cinq mois de rénovations, le restaurant Mamma Mia rouvre avec un nouveau look | Nouvelles des entreprises locales

SEB a déclaré que les revenus du premier trimestre en Russie avaient chuté d’environ 20%.

Thierry de la Tour Dartese, PDG de SEB, a déclaré : « Si elle reste très vigilante quant à la situation géopolitique et sanitaire mondiale (…), notre ambition pour 2022 – croissance des ventes et hausse du résultat opérationnel d’activité – reste inchangée. « . dans la situation actuelle. (Reportage par Olivier Sorgo; Montage par Edmund Blair et Jane Merriman)