Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Piégés en Afghanistan, des volontaires secourus : comment une poignée d’Américains ont libéré 5 000 Afghans

Zach van Mitter, un investisseur privé de Naples, en Floride, a téléphoné au gouvernement du Somaliland la semaine dernière, lui demandant s’il accueillerait des milliers de réfugiés afghans.

“Il m’a appelé soudainement”, a déclaré Bashir Goth, représentant de Washington pour la région de Somalie en quête d’indépendance.

Deux jours plus tard, le 25 août, le ministre des Affaires étrangères par intérim du Somaliland a signé un premier accord avec des associations caritatives travaillant avec M. Van Mitter, acceptant d’héberger temporairement jusqu’à 10 000 personnes évacuées à Berbera, un port du golfe d’Aden. Cela faisait partie d’un effort rapide qui, selon M. Van Mitter, a aidé environ 5 000 Afghans s’enfuir de leur pays Au cours des deux dernières semaines, dans l’un des efforts privés les plus réussis connus pour débarrasser les Afghans.

Depuis le Peacock Lounge, une salle de réunion de l’hôtel Willard InterContinental à Washington, M. Van Meter et un groupe dévoué d’anciens combattants, de diplomates afghans, de riches donateurs, d’entrepreneurs de la défense, de travailleurs à but non lucratif et de fonctionnaires américains en congé ont organisé une opération de type sauvetage militaire.

M. van Mitter, président de New Standard Holdings, une société par actions privée, et d’autres affiliés au groupe ont déclaré que le groupe de travail sur le commerce qui porte son nom avait envoyé les ex-commandos à Kaboul pour récupérer les évacués. Il a conclu un accord avec les Émirats arabes unis autorisant un pont aérien pour transporter les Afghans de l’aéroport international Hamid Karzai de Kaboul à un abri temporaire à Abou Dhabi, où bon nombre des 5 000 évacués attendent l’autorisation de se rendre dans des pays prêts à leur offrir un sanctuaire permanent.

READ  Dernières vaccinations et actualités mondiales