Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Project B International : L’Ambassadeur de France accueille des représentants de huit universités – Pakistan

ISLAMABAD: Le nouvel ambassadeur français Nicolas Galle a accueilli mercredi les représentants de huit universités – quatre pakistanaises et quatre européennes – qui ont collaboré à un projet de renforcement des capacités dans l’enseignement supérieur intitulé « B-International ».

B-International est un projet collaboratif de renforcement des capacités dans l’enseignement supérieur entre le Pakistan, le Royaume-Uni, la France, l’Italie et l’Espagne, et est cofinancé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne.

Le projet rassemble quatre universités prestigieuses au Pakistan ; COMSATS Université d’Islamabad. Lums. NUST et PIFS, et quatre universités européennes de premier plan : Cardiff Metropolitan University (Royaume-Uni), École Centrale de Nantes (France), Université de Bologne (Italie) et Université de Salamanque (Espagne) – toutes travaillant ensemble dans un esprit d’internationalisation .

A l’occasion de la première réunion de la Coalition au Pakistan pour un atelier d’une semaine du 20 au 24 juin 2022, l’Ambassadeur de France au Pakistan a reçu des représentants de ces huit universités, ainsi que les Ambassadeurs du Royaume-Uni, d’Italie et d’Espagne, des représentants de la Higher Education Authority du Pakistan et de la Délégation européenne au Pakistan à sa résidence .

La réunion a marqué la conclusion réussie de la première réunion de la coalition au Pakistan pour un atelier d’une semaine.

L’événement a également marqué le début de la diplomatie publique officielle de l’ambassade de France et de l’ambassadeur nouvellement nommé après quelques lacunes dues à la pandémie de Covid-19 et au mouvement de protestation de Tehreek-e-Labaik Pakistan (TLP) contre la publication de caricatures sacrilèges. . dans un magazine français ainsi que le soutien public au magazine du président français Emmanuel Macron.

READ  Dick's Sporting Goods (DKS) Résultats du troisième trimestre 2021

S’exprimant à cette occasion, l’ambassadeur de France a déclaré que la France soutenait fortement la coopération académique entre les universités pakistanaises et leurs homologues en France et en Europe.

Il a déclaré qu’un tel projet méritait d’être célébré : le projet B-International fera progresser la vision HEC 2025 du Pakistan sur l’internationalisation en renforçant les capacités dans le secteur de l’enseignement supérieur, en promouvant la coopération internationale et en soutenant le développement d’un état d’esprit mondial pour les jeunes.

Il a déclaré que les deux premières années du projet B-International avaient coïncidé avec une pandémie mondiale, ce qui signifiait que tous les partenaires de B-International ne s’étaient pas encore rencontrés face à face.

Cependant, des collègues de huit universités à travers l’Europe et le Pakistan ont travaillé avec enthousiasme et sans relâche au cours des deux dernières années et demie pour adapter et mettre en œuvre des plans d’action pour atteindre un succès sans fin au nom de l’internationalisation et de B-International.

Il a déclaré que cette visite internationale à Islamabad marquait la première fois que des membres de B-International d’Europe et du Pakistan se rencontraient en personne.

« Il s’agit d’une étape majeure dans les projets. Les collègues européens auront la première occasion d’approfondir leur compréhension du Pakistan. Ce voyage marque également le début de nombreuses visites dans tous les pays partenaires de l’UE tout au long du projet », a déclaré l’ambassadeur. .

La communication personnelle, entre pairs, de faculté à faculté et d’institution à institution renforcera les efforts de collaboration, renforcera les capacités et assurera l’impact durable du projet B-International et des liens liés à l’enseignement supérieur entre le Pakistan, le Royaume-Uni, La France, l’Italie et l’Espagne, a-t-il ajouté.

READ  L'accord Twitter laisse Elon Musk sans issue facile

Intervenant à cette occasion, la coordinatrice du projet, Anna Thomas de la Cardiff Metropolitan University, a souligné la nécessité d’une plus grande coopération entre ces universités pakistanaises et l’Union européenne afin de renforcer les capacités et d’échanger les expériences.

Droit d’auteur Business Recorder, 2022