Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Rapport et faits saillants du Grand Prix du Canada FP3 2024 : Lewis Hamilton mène Max Verstappen et George Russell lors des essais finaux au Canada

Rapport et faits saillants du Grand Prix du Canada FP3 2024 : Lewis Hamilton mène Max Verstappen et George Russell lors des essais finaux au Canada

Mais ce fut un départ encore pire pour Zhou Guanyu de Kick Sauber, qui partit en tête-à-queue à la sortie du premier virage et glissa en arrière dans les barrières, disant « Je n’ai aucune idée de ce qui arrive à la voiture » alors qu’il signalait le drapeau rouge pour la deuxième journée. dans une rangée.

Après un bref arrêt au stand, les pilotes restants étaient de retour en action en utilisant un mélange de combinaisons Pirelli moyennes et dures, avec Verstappen et le leader du rythme FP2 Fernando Alonso se rapprochant rapidement à 1 minute 14 secondes de la course pour reculer du record du tour de vendredi.

Lire la suite : Vowles dit que deux pilotes se disputent le dernier siège Williams en 2025 alors qu’il fait l’éloge de « l’incroyable » Sainz

Une autre série d’améliorations est arrivée à mi-chemin de la séance, lorsque les pneus tendres ont fait leurs débuts, conduisant à une série de tours de 1 minute 13 secondes de Hamilton, Lando Norris et Charles Leclerc – ce dernier citant une certaine « traînée ». et des problèmes de freinage.

Alors que les débats se terminaient et entamaient les derniers tours en douceur, qui comprenaient le succès du « Mur des champions » d’Alex Albon, c’est Hamilton – six fois poleman et sept fois vainqueur au Canada – qui a réalisé un temps record. de 1m12.549s.

Verstappen est finalement devenu le rival le plus proche de Hamilton, à environ quatre dixièmes après s’être plaint que sa voiture « sautait trop », puis a tapé sur le Mur des Champions, avec Russell à quelques centièmes en troisième position.

READ  Les nouvelles courses de Formule 1 ne devraient pas remplacer la "confrontation" à Ibiza