Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Tour de France 2021 – Étape 8 EN DIRECT – Gerant Thomas en difficulté Deux groupes se forment sous la pluie

Cyclisme

Tour de France Hommes | Étape 8

12:51 – 17:51

85 km à parcourir : WOUT VAN AERT .

Le Belge fait un pas devant le groupe maillot jaune et Tadej Pogacar, qui n’a plus rien, se lance lui-même à la chasse. Le champion en titre a-t-il un nombre illimité de matchs à brûler ou cela peut-il leur coûter plus tard dans l’étape ?

Tour de France

Thomas, Fromm a chuté au début de la huitième étape

il y a 40 minutes

92 km à parcourir : Primoz vues cuites

Alors que la caméra se concentre durement sur son regard slovène, Roglic semble avoir complètement abandonné. Incapable de rester dans le peloton, il est maintenant à cinq minutes au nord de la ligne, et semble à nouveau glisser vers le grupetto.

95km à parcourir : il n’y a toujours pas d’échappées mais la course est partout sur la route

Il y a un groupe d’une vingtaine de coureurs à l’avant de la course, dont une échappée peut apparaître. Il y a de solides grimpeurs, tels que Wout Poels, Michael Woods (Israël Start-up Nation), Simon Yates (BikeExchange) et Jakob Fuglsang (Astana Premier Tech) ainsi que des maillots blancs et des pois. Ils ont un écart de 10 à 15 secondes dans le classement du maillot jaune à l’approche de la première côte classée de la journée, la Côte de Copponex.

105 km du départ : Colbrelli remporte la course du milieu

Sonny Colbrelli obtient confortablement un maximum de 20 points dans le sprint moyen. Michael Matthews suit avec 17 points, tandis que son colocataire Fred Wright (Bahrain Victorious) a 13 points à la troisième place. Colbrelli a maintenant 82 points de retard sur Mark Cavendish dans cette compétition.

Les statistiques nous disent que Wout van Aert (Team Jumbo Visma) est le seul coureur à terminer 25e dans chacune des sept étapes jusqu’à présent. Il pouvait voir cette course en jaune se poursuivre en fin de journée.

112 km à parcourir : le travail de Roglic continue

Primoz Roglic (Team Jumbo Visma) a perdu le contact avec le groupe principal de prétendants mais de seulement douze secondes environ, donc tout n’est pas complètement perdu.

Cependant, Geraint Thomas semblait être complètement hors de la querelle. Son groupe est désormais à 3,43 derrière la tête de la course.

118 km à parcourir : la lutte pour les points

Avec Mark Cavendish (Deceuninck Quick-Step) déjà hors du décompte des points du maillot vert aujourd’hui, ses adversaires plus robustes espèrent récupérer un peu dans leur premier sprint intermédiaire. Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious) ouvre la voie dans ces grandes lignes italiennes, avec Michael Matthews derrière lui. Matej Mohorek (vainqueur de Bahreïn) ne voulait pas baisser la tête sans se battre, et il était également très visible à l’avant.

123,2 km : 2 minutes entre deux grands groupes

Le premier contient la plupart des favoris du classement, et le second est peuplé principalement de coureurs et de leurs semblables – mais aussi de Thomas et Chris Froome (la nation émergente d’Israël) et de plusieurs des principaux coéquipiers émiratis de Pogacar.

Brian Smith dit qu’il s’attend à ce que les groupes se réunissent une fois une pause acceptable. Ce n’est peut-être pas avant un moment, car Wout van Aert (Team Jumbo Visma) essaie de se le faufiler, ce qui en fait une rupture hautement inacceptable pour la plupart des équipes.

132,7 km au départ : Grant Thomas en difficulté

Nous avons vu Geraint Thomas lutter au début de sa première ascension, et nous en avons maintenant une preuve graphique. La course était divisée en deux groupes différents, avec un énorme écart de 1,4 km entre eux, et le leader d’Ineos Grenadiers dans la seconde.

140 km à parcourir : il suffit de l’atteindre seul

Comme prévu, ce fut un début d’étape difficile. Les coureurs descendent de l’arrière comme des mouches tandis que Wout Poels accélère le rythme dans les montées. Il compte déjà 13 secondes d’avance puisqu’il vient de la Forêt d’Échallon. Il voudra un peu de compagnie si ce déménagement va quelque part.

Je plains les pauvres coureurs aujourd’hui. Il n’y a peut-être pas autant de kilomètres à parcourir qu’hier, mais elle le ressentira certainement avec Arnaud Demare et Mark Cavendish. Le délai de livraison va-t-il être une préoccupation pour leurs équipes ?

150,8 km à parcourir – prêt, partez, rendez-vous sur l’étape 8

Avec tous les autres hauts pour ainsi dire, Matej Mohorek ressemble au nouveau garçon à pois. Il y a 33 points de montagne exposés aujourd’hui, il aura donc un travail à garder.

Au passage du peloton KM0, il y a un coureur BikeExchange à l’arrière. Christian Prudhomme descend de voiture et fait signe aux coureurs de ralentir pour qu’il puisse revenir dans le groupe. Ils sont sortis !

HUP HUP et SORTIE

Que pensez-vous du magasin aujourd’hui ? Sera-ce une étape d’évaluation, nous laissant le temps de reprendre notre souffle après l’effervescence d’hier ? En tournée cette année ? Aucune chance. Avec peut-être dix kilomètres d’horizontale vraie sur 150 kilomètres et un changement – environ 100 kilomètres de moins que le théâtre Monument-al d’hier – commençant par une montée non classée de 6 kilomètres, on peut s’attendre à de l’excitation dès le premier battement du drapeau Brody.

Alors que Tadej Pogacar peut toujours être raisonnablement considéré comme le leader de la course par anticipation, ce n’est pas beaucoup pour acquis qu’il ne l’était il y a 24 heures.

Huit secondes d’avance sur Mathieu van der Poel hier matin, le Pogacar d’aujourd’hui doit battre le MVDP de quatre minutes de mieux pour ne pas porter le maillot jaune. Un défi plus important peut également être trouvé en portant des rayures rouges et noires. Avec Primoz Roglic chargeant seulement quatre minutes plus tard dans les 20 derniers kilomètres de l’étape 7, Wout van Aert est *leader* Jumbo Visma, mais est-il prêt pour une bataille GC ? Le Belge dit qu’il ل

Ensuite, il y a un requin sicilien qui se profile dangereusement dans les miroirs de Pojacar…

Après hier, l’étape 8 de l’Amuse-bouche sur les collines certifie que le tour atteint les montagnes. Malgré ce que certains vous diront, nous ne sommes pas encore tout à fait dans les Alpes, mais dans le Jura. hop hop hop !

Résumé de l’étape 7

Dans ce grand Tour de France qui continue de fournir des textes de dégustation, Matteo van der Poel a défendu son maillot jaune avec détermination et détermination après avoir mené une échappée majeure aux côtés de son ami de longue date Wout van Aert, du maillot vert Mark Cavendish, et du champion 2015 Vincenzo Nibali. , où il a retrouvé le Champion Tadej Pojakar, UAE Team Emirates en route dès le départ lors de la plus longue étape de la course.

Si Pogacar a survécu à la tempête, il n’en va pas de même pour son compatriote slovène Primoz Roglic, qui est sorti de Schleib 249 km de Verzon à Le Croso comme le plus grand perdant après être tombé dans l’avant-dernière montée dans les 20 derniers km.

En fin de compte, Roglic, isolé, a franchi la ligne d’arrivée avec neuf minutes d’avance sur son compatriote Mohorek, qui a récolté le plus de points dans les cinq montées avant une victoire émotionnelle qui a vu le coureur de Bahreïn Victorious remporter une série de victoires d’étape sur les trois sorties à vélo.

« Il ne s’agit pas que de Roglic et Pogacar » – Emotional Mohoric remporte la 7e étape du Tour de France

Le vainqueur de Milan et Sanremo Jasper Steuven (Trek-Segafredo) a pris la deuxième place en 1’20 » avant que Magnus Cort (EF Education-Nippo) ne mène une sélection qui comprenait également Van der Poel (Alpecin-Fenix) et Van Aert (Jumbo-Visma).

Les restes provenaient de la pause originale de 29 hommes sur la ligne de but avant que le champion du monde Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) ne domine le peloton principal pour son favori à domicile 5’15 » après un mouvement tardif de l’Équateur Richard Carapaz (Inios) Grenadiers a inhalé un quelques mètres avant de la ligne.

Pogacar, le maillot blanc, faisait partie de ce groupe principal, mais c’était la meilleure partie de quatre minutes avant que son compatriote Roglic (Jumbo-Visma) franchisse la ligne après que le joueur de 31 ans soit tombé dans des pentes à deux chiffres. Signal d’Uchon grimpe sur ses débuts en course. C’est dans cette épreuve épuisante, à seulement 19 kilomètres de la fin, que Mohoric a fait un pas décisif, dépassant les Belges Stuyven et Brent Van Moer (Lotto Soudal) en quête de gloire.

Van der Poel va maintenant entamer un week-end difficile dans les Alpes avec le maillot jaune toujours fermement sur ses épaules, et Van Aert est désormais son plus proche challenger à 30 secondes. Le Danois Kasper Asgren, qui a conduit son coéquipier Deceuninck-QuickStep Mark Cavendish pour les points du sprint intermédiaire avant de s’essayer aux collines, a grimpé à la troisième place du classement général à 1’49 » tandis que Mohoric a grimpé de 29 places à la quatrième place après sa victoire.

Comment regarder le Tour de France

Vous pouvez regarder le Tour de France En direct et sans publicité sur l’application Eurosport et Eurosport.co.uk. Téléchargez dès maintenant l’application Eurosport pour iOS et Android. Vous pouvez également regarder les courses en direct et sans publicité les plus complètes sur GCN+. Plongez dans et interagissez avec des sondages et des quiz en direct, ainsi que des profils de coureurs, des mises à jour de course, des scores et plus encore – et diffusez des documentaires cyclistes exclusifs.

Tour de France

« Ils ont foiré » – Wiggins critique l’approche de la septième étape de l’équipe des Emirats Arabes Unis

il y a 5 heures

Tour de France

« Un excellent outil pour les garder sur la bonne voie » – Épisode 1 de Tech on Tour

il y a 5 heures

READ  Les ventes de maquillage ralentissent le rebond de L'Oréal tandis que les soins de la peau s'accélèrent