Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La Persévérance de la NASA capture la vidéo et l’audio du quatrième vol de créativité – Programme d’exploration de Mars de la NASA


Les sons des rotors des hélicoptères de Mars ajoutent une nouvelle dimension au projet historique.


Pour la première fois, un vaisseau spatial sur une autre planète a enregistré des sons séparés de vaisseau spatial. La sonde Mars de la NASA a utilisé l’un de ses haut-parleurs pour écouter l’hélicoptère Ingenuity Il a volé pour la quatrième fois 30 avril 2021. Une nouvelle vidéo combine des images d’un hélicoptère à énergie solaire capturé avec une Perseverance Mastcam-Z avec l’audio du microphone d’instrument laser SuperCam du rover.

Le laser est tiré des roches à distance, et il étudie sa vapeur avec un spectrophotomètre pour révéler sa composition chimique. Le microphone de l’appareil enregistre ces sons de frappe laser, qui fournissent des informations sur les propriétés physiques des cibles, telles que leur dureté relative. Le microphone peut également enregistrer les bruits ambiants, tels que les vents de Mars.

Alors que Perseverance se tenait à 80 mètres (262 pieds) du point de décollage et d’atterrissage de l’hélicoptère, la mission du rover ne savait pas si le microphone capterait le son du vol. Même en vol, lorsque les pales de l’hélicoptère tournent à 2 537 tours par minute, le son est largement étouffé par la mince atmosphère martienne. Il a été en outre obscurci par les rafales du vent martien pendant les premiers instants du vol. Écoutez attentivement, cependant, l’hélicoptère peut être entendu légèrement au-dessus du vent.

“C’est une très bonne surprise”, a déclaré David Mimoun, professeur de science planétaire à l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace (ISAE-SUPAERO) à Toulouse, France, et responsable scientifique du micro SuperCam Mars. «Nous avons effectué des tests et des simulations qui nous ont dit que le microphone capte à peine les sons de l’hélicoptère, car l’atmosphère martienne supprime fortement la propagation du son. Nous avons eu la chance d’enregistrer l’hélicoptère à cette distance. Cet enregistrement sera une mine d’or pour notre compréhension de l’atmosphère martienne. “

READ  La vidéo du rover Curiosity de la NASA montre une nouvelle vue panoramique de Mars

Les scientifiques ont rendu le son, enregistré en mono, plus facile à entendre en isolant le son de la pale d’hélicoptère à 84 Hz, en réduisant les fréquences inférieures à 80 Hz et supérieures à 90 Hz et en augmentant la taille du signal résiduel. Certaines fréquences sont ajustées pour produire le son de l’hélicoptère, qui est le plus fort lorsque l’hélicoptère traverse le champ de vision de la caméra.

«C’est un exemple de la façon dont différents kits de charge utile s’intègrent les uns aux autres, ce qui se traduit par une synergie des informations», a déclaré Surin Madsen, directeur du développement de la charge utile persistante au Jet Propulsion Laboratory de la NASA en Californie du Sud. Le Jet Propulsion Lab a construit la persévérance, la créativité et le travail. “Dans ce cas particulier, le microphone et la vidéo nous permettent de surveiller l’hélicoptère comme si nous y étions, et des informations supplémentaires, comme le décalage Doppler, confirment les détails de la trajectoire de vol.”

Le laboratoire national de Los Alamos au Nouveau-Mexique dirige la SuperCam, où le module de corps de l’appareil a été développé. Cette partie de l’instrument comprend plusieurs spectromètres, l’électronique de contrôle et le logiciel. Le mât, y compris le microphone, a été développé et construit par différents laboratoires du CNRS, de l’ISAE-Supaéro et des universités françaises sous la maîtrise d’ouvrage du Centre national d’études spatiales (Agence spatiale française). Les cibles d’étalonnage sont fournies sur le toit par l’Université de Valladolid, en Espagne.

L’Arizona State University dirige les opérations du Mastcam-Z et travaille en collaboration avec Malin Space Science Systems à San Diego. L’équipe de Mastcam-Z comprend des dizaines de scientifiques, d’ingénieurs, de spécialistes des opérations, de gestionnaires et d’étudiants provenant de diverses organisations.

READ  Combien d'agents de santé dans la région de Sacramento ont été vaccinés

En savoir plus sur la créativité

L’hélicoptère Ingenuity Mars a été construit par le JPL Jet Propulsion Laboratory, qui gère également le projet de démonstration technologique pour le siège de la NASA. Il est soutenu par les départements de science et de recherche en aéronautique et technologie spatiale de la NASA. Le centre de recherche Ames de la NASA dans la Silicon Valley, en Californie, et le centre de recherche de Langley de la NASA à Hampton, en Virginie, ont fourni une analyse critique des performances de vol et une assistance technique pendant le développement d’Ingenuity. AeroVironment Inc. Qualcomm et SolAero sont également l’assistance à la conception et les principaux composants du véhicule. Lockheed Martin Space conçu et fabriqué Système de livraison d’hélicoptère de Mars.

Pour plus d’informations sur la créativité:

https://go.nasa.gov/ingenuity-press-kit

Et le

https://mars.nasa.gov/technology/helicopter

En savoir plus sur la persévérance

L’objectif principal de la mission Mars est de Astrobiologie, Y compris la recherche de signes de vie microbienne ancienne. L’engin distinguera la géologie de la planète et le climat passé, et ouvrira la voie à l’exploration humaine de la planète rouge, et la première mission sera de collecter des roches martiennes et des régolithes (roches brisées et de la poussière) et de les stocker dans une mémoire temporaire.

Des missions ultérieures de la NASA, en coopération avec l’Agence spatiale européenne (ESA), enverront des engins spatiaux sur Mars pour collecter ces échantillons scellés en surface et les renvoyer sur Terre pour une analyse approfondie.

La mission Mars 2020 Perseverance fait partie de l’approche d’exploration lunaire de la NASA sur Mars, qui comprend le Artémis Les missions sur la Lune aideront à préparer l’exploration humaine de la planète rouge.

READ  Une nouvelle souche de plante carnivore (Triantha) avec un piège à inflorescence collante unique

Le Jet Propulsion Laboratory, géré par le California Institute of Technology et géré par la NASA à Pasadena, en Californie, a construit et gère les opérations du rover.

Pour en savoir plus sur la persévérance:

mars.nasa.gov/mars2020/

Et le

nasa.gov/perseverance

Karen Fox / Alana Johnson
Siège de la NASA, Washington
301-286-6284 / 202-358-1501
[email protected] / [email protected]

Andrew Judd
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Californie.
818-393-2433
[email protected]